Que sont les infections de la cavité buccale ?

On compte dans « les infections de la bouche » toute maladie parodontale. Les maladies parodontales ou parodontopathies peuvent être définies comme des maladies infectieuses multifactorielles.

Elles sont classées en gingivite, une inflammation du parodonte, et en parodontite, détachement de la dent dû à la progression d’une gingivite.

Ces maladies sont principalement causées par un déséquilibre de la flore buccale et l’accumulation de la plaque dentaire entraînant la prolifération de bactéries pathogènes.

La prévention des infections de la cavité buccale passe d’abord par des mesures d’hygiène (brossages et utilisation des accessoires interdentaires).

Comment les prévenir ?

Il est possible d’éviter le développement ou la progression des maladies parodontales en changeant certaines habitudes de vie.

L’alimentation : quels sont les facteurs de risques(4) ?

  • Il est bien connu que le régime alimentaire est un facteur étiologique majeur des caries dentaires et de l’érosion de l’émail dentaire.
  • Il impacte aussi le développement des dents et la résistance immunitaire aux maladies buccales.
  • La consommation d’aliments riches en sucres peut favoriser le développement de la plaque dentaire en nourrissant les bactéries de la flore buccale et donc participe au développement des infections de la cavité buccale(5).
  • Le grignotage favorise la formation de la plaque dentaire, il est donc conseillé d’éviter de manger entre les repas(5).

Les aliments à favoriser

  • Les aliments forts en calcium qui protègent l’émail dentaire et augmentent la sécrétion de salive comme le fromage(5).
  • Les aliments de consistance fibreuse comme les fruits et légumes(5).
  • Les aliments peu collants et pauvres en sucre comme le pain et les céréales (sans sucre ajouté)(5).
  • Les aliments qui contiennent des « faux sucres » car ils sont digérés différemment des sucres naturels et ne nourrissent pas les bactéries de la flore buccale(6).
  • L’eau et le lait(5).
  • Le chewing gum non-sucré déloge les morceaux de nourriture qui peuvent restés coincés entre les dents et favorise la salivation qui neutralise les acides buccaux(6, 7).

Le tabac : quels sont facteurs de risques(4) ?

  • Le tabagisme favorise la présence de certains pathogènes parodontaux et a un impact sur l’équilibre de la flore bactérienne buccale et la réponse immunitaire de l’organisme(8).
  • Le sevrage tabagique est recommandé pour une amélioration de la santé bucco-dentaire(4).
  • La progression des infections de la cavité buccale est ralentie chez les fumeurs qui arrêtent de fumer(8).

Sources :4. ANAES. Parodontopathies : diagnostic et traitements. Mai 2002.5. Bonnot J, Pillon F. Une bonne hygiène bucco-dentaire pour prévenir les caries. 2013. Actualités pharmaceutiques. 524 : 39-44.6. Hayes C. The Effect of Non-Cariogenic Sweeteners on the Prevention of Dental Caries: A Review of the Evidence. 2001. Journal of Dental Education. 65:10:1106-9.7. Ly et al. The potential of dental-protective chewing gum in oral interventions. 2008. JADA. 139:553-62.8. Johnson et al. Impact of Tobacco use on periodontal status. 2001. Journal of Dental Education. 65:4:313-21.