La douleur

Carie, gingivite, abcès : une douleur dentaire peut avoir plusieurs origines.
Elle peut aussi nuire à la qualité de vie au quotidien ; moins d’appétit, baisse de moral, risque d’infection.
Si vous prenez des médicaments pour d’autres pathologies, ils peuvent, dans un premier temps, masquer la douleur dentaire qui ne se déclarera que tardivement, quand l’abcès est installé.
C’est pourquoi il est important d’avoir une excellente hygiène dentaire et de consulter un dentiste une fois par an.
Pour les personnes avec pathologies chroniques, 2 consultations par an sont nécessaires.

Les infections

La bouche est un endroit propice au développement des microbes qui entraînent infections des gencives et des sinus. Lors d’une infection dentaire, les germes peuvent se diffuser dans le sang et atteindre les organes vitaux. Il est donc important d’être attentif aux signes de dégradation de la cavité buccale, comme les saignements gingivaux, pour prévenir les risques d’infection.

Les chutes

L’articulation de la mâchoire participe à la construction et à la préservation de l’équilibre. La perte des dents sans remplacement, les prothèses non ajustées ou trop usées augmentent le risque de chutes.

La dénutrition

Les douleurs, les dents cassées ou absentes, les prothèses inadaptées ou non portées, compliquent la mastication et donc la digestion. La dénutrition n’arrive pas qu’aux autres ni aux plus âgés. Il est important de conserver une alimentation équilibrée, 3 ou 4 repas par jour, et le plaisir de la nourriture pour éviter les carences et rester en bonne santé.